Temps de lecture: 2 minutes

Stout Impériale

Je vais vous décevoir tout de suite en partant, la bière dégustée cette semaine n’est pas importée au Canada. Ma seule bouteille a bénéficié de mes plus grands soins lors de la dégustation et de la prise de photos, puisque je n’avais pas droit à l’erreur! Il s’agit de la Shire Stout, une stout impériale par Ramses Bier, brasserie Hollandaise. Cette bouteille a été choisie presque au hasard par mon amie et collègue en voyage. C’est son nom qui a fait vibrer une corde geek en elle, lui rappelant la Comptée dans Le Seigneur des Anneaux. Elle sait faire des bons choix!

Fiche

  • Style: Stout Impériale
  • Teneur en alcool: 8,5%
  • IBU: 68
  • Évaluation Untappd: 3.46
  • Température de service: 14 – 16℃

Un peu de théorie

C’est la deuxième stout impériale que je critique ici, en deux critiques! Ça vaut la peine de parler un peu du style un peu plus en profondeur pour ceux qui veulent s’y initier. Son style est d’origine anglaise, où de nombreuses autres variétés de bières foncées y ont fait apparition. La stout est la forme la plus forte de la famille des porters, qui tirent leur couleur noire de la torréfaction des malts utilisés. La stout impériale est considérée comme la forme la plus forte des stouts.

Apparence

C’est une bière bien noire avec une mousse beige riche.

Arômes

J’ai eu grand plaisir à déguster. Ce qui ressort en premier lorsqu’on la hume, c’est le chocolat et le café. Je peux facilement m’imaginer près d’un feu, au chalet, après une belle journée de ski. Au goût, le cacao émerge d’une texture liquoreuse. Elle est assez courte, laissant vite place à un léger arrière goût de céréales, de noisettes, voire de tournesol. L’acidité, l’amertume et les sucres sont faibles et bien balancés.

Service

Nous l’avons dégusté dans un verre Snifter (voir les photos), qui a l’avantage d’aider à développer les arômes dans le verre avant de les humer. La température idéale se situe entre 14 et 16℃. Puisqu’elle a un goût assez doux et court pour une stout, Dominique Théberge, mon co-dégustateur préféré suggère de la servir avec un filet de porc avec une sauce au poivre. Et si elle est servie au dessert, un gâteau au chocolat praliné viendra s’accorder magnifiquement avec ses arômes de noisettes.