Temps de lecture: 3 minutes

Carte

La route et des chèvres

Hop, encore dans l’auto pour une autre ville! On continue encore un peu vers le sud, sur la côte, pour se rendre à Essaouira.

Sur la route, il y avait des champs d’arganiers, partout partout partout. Du fruit d’argan est extraite l’huile qui peut être utilisée pour la cuisine ou pour la peau. Elle est excellente pour la santé y parait, un peu comme l’huile d’olive. Et un peu plus drôle: les chèvres montent dans ces arbres pour y manger les fruits!

On arrive

Comme pour les autres villes où nous sommes allés, je ne me suis pas trop renseigné pour ne pas me faire une idée trop forte de l’endroit avant de voir Essaouira de mes yeux. Eh ben j’ai encore été agréablement surprise!

Mais avant de pouvoir visiter, on est restés manger chez la dame qui nous accueillait pour quelques nuits. Il s’agit d’une amie du frère de Najat et elle tenait à nous héberger. On a mangé un délicieux repas de légumes, crevettes, pieuvre et poissons. Beaucoup trop de bouffe sur la table pour le petit groupe qu’on était. On est restés un petit bout de temps pour jaser avec elle et ensuite on est sortis se balader et prendre le pouls de la ville.

La belle balade

La ville est construite le long d’une magnifique plage. Bien sur, ayant la vue sur la mer, il n’y a pratiquement que des hôtels sur la rue qui longe la plage. Le sable y est beau et fin, les vagues sont très belles, assez petites pour se baigner, mais plus forte vers le sud où il y a des dizaines de surfeurs. Il y a aussi des dromadaire et des chevaux, que l’on peut « rider » pour pas très cher.

La médina

J’ai donc marché sur la plage, réservant une place pour le cours de surf du lendemain au passage. En allant vers le nord, on tombe sur la médina et le port, qui sont absolument charmants!

Cette médina est beaucoup plus tranquille qu’à Rabat et Marrakech. Plus touristique aussi. C’est plus relax, les vendeurs ne nous achalent pas à tout bout de champ.

On a pris un café sur la terrasse au 3e étage d’un resto, qui était déjà assez haut par rapport aux fortifications de la médina. Alors on a pu regarder tranquillement le coucher du soleil sur la mer avec les vagues qui se brisent sur les roches.

Pour explorer, quoi de mieux que Pokemon Go?

Ensuite, Jean-Luc qui était resté faire une sieste est venu me rejoindre. La médina et le port d’Essaouira ont des tonnes de Pokéstops et des Pokémons qu’on n’a pas encore (ou très peu).

J’ai du attendre longtemps pour qu’il n’y ait personne dans la photo! C’est une rue un peu moins fréquentée dans un des coins du labyrinthe

On a joué longtemps avant de rentrer pour un très bon dodo. J’ai du vérifier 5 fois mon alarme pour me réveiller à temps pour mon cours de surf!