Temps de lecture: 3 minutes

Éviter l’autoroute

C’était notre dernière nuit à Rabat et on s’est levés relativement tôt pour prendre la route vers Marrakech. Comme le premier jour, nous avons évité de prendre l’autoroute pour passer par les petits villages. Ce que nous n’avons pas regretté!

On s’est arrêtés fréquemment pour manger, prendre des photos et se dégourdir les jambes. On a acheté des tonnes de clémentines (environ un kilo chaque, pour environ 6 dirhams le kilo) qui se sont fait dévorer dans le temps de le dire. Elles ont tellement plus de saveur que celles qui sont importées au Québec.

Les cactus et leurs fruits

Sur le chemin, il y a aussi des tonnes de cactus avec des fruits étranges qui y poussent. On s’est arrêtés vite vite pour en cueillir quelques unes. Juste le temps d’entrer et de sortir de la voiture, on s’est fait spotter par quelqu’un qui semblait surveiller au loin. On est repartis ben vite en riant. Mais pas si longtemps parce que les gars avaient des épines de cactus sur les doigts.

Pas beaucoup plus loin sur la route, on a commencé à voir la chaîne de montagnes qui nous sépare du Sahara, l’Atlas. Les montagnes enneigées au loin, avec les terres sablonneuses et les villages d’argile nous offrait un spectacle de toute beauté. Évidemment, j’ai pris des tonnes de photos et j’étais vraiment contente de tester mes filtres polarisants et UV sur mon appareil photo. Je vais pouvoir comparer les résultats quand je serai sur un ordinateur décent. Ça veut aussi dire que je vais vous faire attendre pour les photos!

Arrivés à Marrakech, on va tout de suite vers l’appartement que nous louerons pour trois nuits. On a tous étés émerveillés par la beauté de cet appartement (surtout qu’il n’est vraiment pas cher!) Il a deux chambre, chaque chambre a sa salle de bain, une grande cuisine, un énorme salon, un petit balcon au salon et une terrasse sur le toit.

Le somptueux appartement

Il y a deux choses en particulier qui m’ont surpris: y a une douche sur la terrasse du toit, sans rideau et sans porte et il y a un bidet dans la salle de bain de ma chambre. Je n’ai jamais utilisé de bidet de ma vie. Je me prépare psychologiquement à l’utiliser!

On a pris notre première bière du voyage dans un petit resto à coté et je ne suis pas étonnée qu’ils n’offrent que des lagers. Jean-Luc et moi avons essayé des bières marocaines. C’est assez conventionnel (de la bouche de beer snobs comme nous, ça veut dire « totalement inintéressant »). J’ai essayé la Flag Spéciale, qui m’a un peu étonnée car son houblon a quand même un peu de saveur, mais la Casablanca de Jean-Luc était comparable à de la Molson.

Pokemon Go! Ben oui!

Bien sur, pour commencer à visiter la ville, quoi de mieux que de jouer à Pokemon! Jean-Luc et moi sommes partis tous les deux suivre les pokestops et ça nous a mené sans le savoir à l’entrée de la médina et de la place Jemaa el-Fna. On a passé par les grandes et petites rues, suivant les pokestops qui sont souvent placés à des points d’intérêts qu’on n’aurait pas vus sinon.

Il y avait sur le chemin des orangers et on pouvait facilement en cueillir les fruits (quand on est pas une mini-personne comme moi). On  aussi a trouvé un petit resto à 2$ pour prendre ensemble notre souper de noël, avec les tables, chaises et cuisine en miniature et un chat errant trop cute qui nous quête de la bouffe.

On est revenus assez fatigués mais très contents de notre récolte de pokemons!