Temps de lecture: 3 minutes

On a décidé de ne prendre qu’une seule nuit à Manchester. Mais ça ne nous a pas empêché de visiter à notre gout. Donc le matin on se lève un peu plus tard que prévu, mais dormir a fait beaucoup de bien.

Puisque tout ce qui est intéressant peut se faire à pied et qu’on doit attraper un train en début de soirée, on a décidé de commencer par ce qui était le plus loin. On se rapprocherais nécessairement. Donc, on est allé au musée des sciences et de l’industrie. J’ai adoré! C’est un beau petit musée bien organisé. Et ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est que l’orientation prise est de bien montrer la contribution de Manchester dans le progrès(qui est assez importante vu son industrialisation importante et son université qui fait énormément de recherches) ainsi que la façon dont ça a façonné la ville. C’est quelque chose de construire un musée des sciences et montrer des costumes d’astronautes et des photos de désastres naturels. C’en est une autre de montrer ce qui a été développé dans les siècles derniers au sein d’une ville et d’expliquer à quel point ça a eu un impact important partout dans le monde.

Baby, une machine expérimentale développée à l'université de Manchester. Elle a mené au développement et à la commercialisation du Ferranti Mark 1
Baby, une machine expérimentale développée à l’université de Manchester. Elle a mené au développement et à la commercialisation du Ferranti Mark 1

Tout de suite après, je voulais aller voir le parc en l’honneur d’Alan Turing. Jean-Luc m’a mal compris et il croyais qu’on allait voir Alan Rickman. C’est en voyant que la statue ne lui ressemble en rien qu’il a compris. Il a tout d’abord été déçu de s’être trompé, et c’est quelques secondes plus tard qu’il a réalisé devant qui il se tenait réellement.
On s’est ensuite promenés un peu au hazard. Il y avait cette tour. Elle nous mettait mal à l’aise:

Alors on a bravé notre malaise et on a monté dedans pour prendre des photos. Il y avait un Hilton (donc pas de visites ou quoi que ce soit). Alors on est juste entrés et on a pris l’ascenseur le plus haut possible.

Et on a marché, marché et pris ben des photos. On a trouvé un musée d’art dont on était pas trop surs, mais finalement on a adoré.

Finalement, on a pris notre train vers Glasgow! En fait, on a pogné des billets ridiculement pas chers. Mais ça impliquait 2h d’autobus. Pas de trouble 😛

Dans cet autobus, il y avait des ceintures de sécurité. Comme on était dans les premiers à entrer, on était pas trop surs si on devait les mettre. Alors j’ai décidé de la mettre juste pour le lol, puis en observant autour on a réalisé que personne ne l’utilisait. Alors j’ai voulu la garder, encore pour le lol.

Notre auberge était à trois pas de la station (on aime!), on a déposé nos trucs et on est partis chacun de notre bord en quête de trucs différents: Jean-Luc voulait manger et moi je voulais me promener un peu. Environ 45 minutes plus tard, après avoir fait un beau petit tour, j’ai choisi un bar pour prendre un verre. J’en ai croisé des dizaines et sur celui que j’ai choisi, ben Jean-Luc y était déjà installé! Je pense qu’on a la génétique très similaire.

Photo bonus:

J'ai réalisé que je n'en avais pas encore pris une seule en photo! Et celle-là est l'une des plus propres et non-vandalisée que j'ai vu.
J’ai réalisé que je n’en avais pas encore pris une seule en photo! Et celle-là est l’une des plus propres et non-vandalisée que j’ai vu.